Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2015

Journée pour la paix

2531805097_3.jpg

Pensées pour toutes les victimes et toutes leurs familles.

 

Le 11 novembre nous organisions une journée pour dire ''Plus jamais ça!''

Le 13 novembre, voilà que des massacres d'innocents ont lieu, une fois encore, une fois de plus, une fois de trop.

Oh bien sûr, nous ne prétendons pas, nous, petite goutte d'eau dans l'océan des associations, avoir trouvé LA solution pour éviter tous ces drames ignobles. Notre but est bien plus modeste : porter un regard lucide sur le passé pour mieux appréhender le monde d'aujourd'hui et de demain. Malheureusement, nous le constatons tous les jours, les leçons du passé n'ont pas été tirées. Les guerres s'accumulent , les paroles de haine s'enflamment, des actes infâmes sont commis aux quatre coins de la planète.

Exceptionnellement les photos ne couperont pas le texte qui, malheureusement, prend encore plus de sens avec l'atroce actualité. Elles reviendront à la fin, parce qu'il faut, malgré tout, relever la tête et continuer à vivre pour que les barbares ne gagnent pas.

Les 3 films projetés ont montré aux spectateurs (entre 30 et 40 à chaque séance) l'absurdité de la guerre. La souffrance n'appartient pas à un pays. Quelle que soit leur nationalité, les enfants, les pères, les mères, les soldats, les familles souffrent, les cœurs saignent lors d'un conflit.

Le Pont (Die Brücke), diffusé en version originale, sous-titrée, est  peut-être le film qui a le plus touché le public. Très peu connu en France, il n'existe même pas une version française (attention: un film français s'appelle ''Le pont'' mais n'a rien à voir avec celui-ci), il  raconte l'histoire vraie de jeunes allemands (16/17 ans) qui reçoivent leur ordre de mobilisation, et partent avec entrain défendre leur patrie...avant de vite déchanter... et de se faire tuer.

Après le film, un long silence s'est installé, tant l'émotion envahissait chacun de nous. La première prise de parole n'a eu lieu qu'après plusieurs minutes. Frank Nonnenmacher, professeur de sciences politiques à l'université de Francfort, qui avait auparavant placé le film dans son contexte, a répondu aux questions du public. De très beaux échanges ont eu lieu.

Le café et les petits gâteaux offerts par CVPHA, ont été les bienvenus et ont permis de décompresser un peu avant la diffusion du second film.

 Les sentiers de la gloire, film américain qui dénonce la hiérarchie militaire, et avant tout la justice militaire, a été présenté par Roger Le Marc, ancien bibliothécaire à la bibliothèque nationale de Paris. Ce film n'a laissé personne indifférent, et les gorges sont restées nouées quelques instants après la projection, avant que Roger ne gère les discussions très pertinentes. Une question reste posée : Comment peut-on rester un être humain dans un système si rude et si rigide?

Joyeux Noël est certainement le film le plus connu des trois, ou du moins, le plus récent. Comment ne pas être touché, quand les soldats de trois nationalités différentes (écossais, français et allemands)  décident de s'accorder une trêve la nuit de Noël, de chanter ensemble et se serrer la main plutôt que de se battre. ''Les êtres humains sont capables de s'entendre. Ce sont les dirigeants qui les en empêchent, pour des raisons qui ne regardent qu'eux''. Voilà une des réflexions suscitée par le film.

  Après de si forts moments passés ensemble, personne n'avait envie de se quitter précipitamment. Alors, les discussions ont continué mais autour d'un verre. Chacun avait envie de paix et une conclusion s'imposait à tous : la paix est plus importante que tout.

2 jours après: Si seulement tout le monde pouvait en être convaincu!!

 

Paul (président de CVPHA) et le maire ont déclaré ouverte cette journée

cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015

Frank et Roger ont présenté les films, répondu aux questions et géré les échanges. cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Abyss (désigné par la flèche sur la photo) notre ingénieur du son, toujours prêt pour donner un coup de main

cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015

Merci à Julien qui nous a aidés à mettre en place cette manifestation mais n'a pu être présent. Merci à  tous les autres qui ont contribué par leur présence, leur apport de gâteaux, leur soutien, leur envoi de mail, à la réussite de cette journée. Impossible de tou(te)s les nommer. En voici quelques un(e)s

cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015

Merci à Martine Sellès, correspondante Midi Libre de Brignon

 

Il y a aussi eu des moments de détente entre les films

cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015

Le président a refermé cette journée. Tout est propre pour accueillir en novembre 2016, les artistes pour la paix

cinéma pour la paix,11 novembre,guerre 14-18,commémoration,2015 

15/10/2015

11 novembre : Cinéma pour la paix

Donner une suite au 11 novembre 2014, maintenir une tradition en gardant toujours le même esprit, à savoir: à travers une journée originale, parler de la guerre, amener réflexions et discussions, et in fine répondre au mieux  à une question essentielle ‘’Quelles leçons doit-on tirer aujourd’hui de ces événements ?’'. Tel est notre objectif.

Le 11 novembre 2015 sera consacré au cinéma pour la paix. 3 films seront proposés: un film allemand, un américain et un français. Tous délivrent de grands et forts messages.

Des échanges, des discussions auront lieu après la diffusion de chaque film. Les deux conférenciers de l'année dernière, Roger Le Marc qui a travaillé pendant 15 ans à la Bibliothèque Nationale de Paris et Frank Nonnenmacher, professeur de sciences politiques à la Goethe-Universität de Frankfort, alimenteront les discussions

 Au programme : 

11 novembre 2015,cinéma,paix14 h : Le pont (Die Brücke). L'un des films pacifistes les plus bouleversants du cinéma allemand, devenu un classique, qui marqua profondément l'opinion publique Outre-Rhin. Film allemand de Bernhard Wicki. Version originale sous-titrée.

11 novembre 2015,cinéma,paix

17 h : Les sentiers de la gloire (Paths of glory). L'un des meilleurs films consacrés à la première guerre mondiale. Il dénonce la hiérarchie et la justice militaires. Kirk Douglas y est magistral. Film américain de Stanley Kubrick

11 novembre 2015,cinéma,paix20h30 : Joyeux Noël. Film basé sur l'histoire vraie de cette fraternisation incroyable entre soldats français, britanniques et allemands, lors du premier Noël de la guerre 14/18. Film français de Christian Carion 

 

11 novembre 2015,cinéma,paix

Un retour sur le 11 novembre 2014:

http://castelnauvalencepatrimoine.blogs.midilibre.com/tag... 

14/10/2015

L'archéologie à la trace : quelle Histoire !

Samedi 10 octobre. 8h30. La 17 ème journée d’histoire et d’archéologie de la FAHG (Fédération d’Archéologie et d’Histoire du Gard) peut débuter.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

 

Commençons par les choses importantes: le réconfort avant l'effort ! Les participants venant des 4 coins du département, ils ont bien mérité un petit café gourmand avant de commencer.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

 Un p’tit coup d’œil en passant, ou en mangeant, à notre ami Le Cade, un jeunot du haut de ses quelques 1000 ans  comparé à ses voisines les statues menhirs (4000 ou 5000 ans), et à ses voisins "les petits cailloux’’ qui méritent un coup d’œil plus qu’un coup de pied.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

 

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

Figurez-vous que ces ''petits cailloux'' (c’est de l’humour !!)  dormaient quelque part sur le territoire de la commune, semés à des époques diverses (âge du bronze, du fer, de la pierre). Un jour, ils sont tombés dans les bonnes mains et pas dans l’oubli.

 Les découvreurs les ont amenés au musée d’Alès. Répertoriés, ils aident à une meilleure connaissance de la vie de nos ancêtres et profitent désormais à tous.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

 Grâce à Elisabeth, présidente du GARA (Groupement Alésien de Recherches Archéologiques), ces silex, fragments de poterie et autres, sont revenus, l’espace de quelques heures, sur les lieux de leur origine. Et ce pour notre plus grand plaisir.

Vous en connaissez beaucoup vous, des personnes qui sortent des objets d’un musée pour faire plaisir à une petite association ? C’est aussi ça l’esprit FAHG.

A travers chaque association, nous avons voyagé de la vallée du Rhône aux Cévennes, en passant par les remparts de Nîmes. Merci à tous les passionnants et passionnés intervenants.

 Michèle Noirot de la Société d’Etudes et de Sciences Naturelles de Nîmes et du Gard, et Didier Nectoux, conservateur du Musée de Minéralogie Mines Paris Tech et membre du comité Régional du Patrimoine Géologique, nous ont d'abord tout bien expliqué à l'aide d'un diaporama, puis amené sur les sites de Collorgues et de Garrigues, là où des animaux ont laissé leurs empreintes il y a quelques 30 ou 40 millions d’années.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

Eh oui! ils sont loin ces animaux Michèle ! On se sent tout petit à côté

 Et là ! Stop ! Réfléchissons ! 30 millions d’années (ou 40 peu importe) !!! C’est à dire après la disparition des dinosaures, sous un climat tropical. Nous avons sous les yeux une scène en mouvement, figée en un instant T. On imagine aisément ces différents animaux, hyaénodons, anoplothérium, paléothérium, anoplothériipus et plus, courir sur ce sol.

Il est émouvant de penser qu’il a fallu la réunion de plusieurs conditions très particulières, à un moment donné, afin de sauvegarder ces scènes pour les millénaires à venir.

Un hasard ? Un miracle ?

Quand on sait qu’il a été retrouvé, dans le monde, à peine une quinzaine de sites de cette importance, on se dit, qu’on a vraiment de la chance de pouvoir contempler ce patrimoine géologique si exceptionnel tout près de chez nous. 

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alèsCelle-la ce doit être la trace d'un mammifère... aquatique

 

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

Ce site a quand même une influence bizarre sur les visiteurs !

Voilà que certain(e)s ont l'envie pressante de faire du ménage, et par tous les moyens... 

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès ... pendant que d'autres se reposent dans un cadre idyllique...

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

... ou d'autres encore, ont opté pour la balade entre deux dalles qui, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ne donne pas faim... mais soif (seuls les amateurs de cervoise fraîche présents ce jour-là peuvent comprendre )...

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alèsCeci pourrait être un prochain "sujet d'étude" : les cairns du XXIe siècle dans les garrigues 

 

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alèsIci ce n'est pas de l'archéologie mais des sciences naturelles : un champignon quelque peu fossilisé qui abrite une oothèque de mantes religieuses  

... et d'autres enfin, préfèrent prendre de la hauteur et immortaliser la scène pour les générations futures.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alès

Une journée exceptionnelle donc, pendant laquelle le patrimoine culinaire n’a pas été oublié, et a même été apprécié (les assiettes bien nettoyées en sont la preuve). Merci au restaurant « La Rose des Vents » de Baron.

histoire et archéologie,fahg,dalles de collorgues,dalle de garrigues,silex,musée alèsEn parlant de générations futures un bisou à Aigline, qui a été plongée dans la marmite dès sa naissance.

 

Rendez-vous début 2016 pour l'assemblée générale de la FAHG...

03/10/2015

Journée d'histoire et d'archéologie

Comme annoncé précédemment, la 17 ème journée d'histoire et d'archéologie de la FAHG (fédération archéologique et historique du Gard) sera organisée par CVPHA à  Castelnau-Valence, le samedi 10 octobre.

Voir note: http://castelnauvalencepatrimoine.blogs.midilibre.com/arc...

Quelque chose que vous n'avez, c'est sûr,  jamais vu, vous attend.

Quelque chose qui vient de chez nous.

Quelque chose qui vous intéresse forcément, vous, adhérents de CVPHA.

Vous ne pourrez pas dire: "Si on avait su"

 A vous de voir... et de deviner :journée histoire et archéologie

Si vous souffrez d'un torticoli qui vous empêche de lire la solution de ce rébus, venez donc voir de quoi il retourne samedi prochain !                                        

28/09/2015

Balade en compagnie de la lune

Médias et scientifiques nous avaient promis la lune.

Cette nuit, le spectacle appartenait à ceux qui se levaient tôt, ou se couchaient tard.

Nous avons réussi à décrocher, non pas la lune, mais quelques photos

P1040600 [1600x1200] - Copie.JPG

P1040617 [1600x1200] - Copie.JPG

P1040619 [1600x1200] - Copie.JPG

P1040635 [1600x1200] - Copie.JPG

10:34 Publié dans Actualités | Tags : éclipse, lune | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |